Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 juillet 2009 6 04 /07 /juillet /2009 12:40

 




Brilleront tes yeux d’azur

 

J’ai volé avec la sage hirondelle

Porteuse de mille  pensées messagères

Qui déposent claires  sur tes yeux  fidèles

L’ombre de mon amour qui s’affaire

 

Je me pose heureux sur le fil  tendu d’or

De ton corps  en attente de tendres  baisers

De mes  lèvres  brûlantes pour ton corps

Qui réchaufferont  tes pulsions délaissées

 

Les printemps te donnent ces fraîcheurs

Où les saveurs se lèvent, encens de ton cœur

Il brûle  dans tes envies de grands bonheurs

Pour t’émerveiller de toutes mes splendeurs

 

Oh oui! Je t’apporte la nourriture de ta passion

Voilà ma divine prière, je crois à jamais  en toi

Je te donne mon corps, c’est ma juste  raison

Emporte-le, cache-le, dans les secrets  de ton toit

 

Brilleront tes yeux d’azur  au grand abandon

De notre amour qui illuminera nos deux vies

Ils éclaireront le chemin  de interminable fusion

De la beauté de nos mots, sources  des génies

 

On repartira ensemble, liés  à notre bon  destin

Partageant le même rituel insensé chaque  nuit

Pour s’élever  au ciel de ces féeriques  festins

Enserrés à  nos sens pour s’offrir sans  répit

☼₣€

Partager cet article

Repost0
4 juillet 2009 6 04 /07 /juillet /2009 12:38



Au sacré de notre vie

 

Nous envoler,  allons vers les belles étoiles

Pour décrocher avides  le grand paradis

Où se nichent en patience  les riches toiles

Ne nos brûlants  amours  débordants d infinis

 

Sur les limbes obscurs  de nos puissants  défis

Ils survivront enlacés   toujours à l’égal

Dans l’âme de nos pensées tendrement  fleuries

Embellies, enrichies par  ces envies frugales

 

Nous éviterons que ne file  nos désirs

Qu’Ils  se déposent sur la lune de nos cœurs

Ô brille ! A tes nuits sur notre flamme d’ardeur

 

Et les bonheurs nous prendrons, ô monstres  sacrés

Signant  notre vie en amis de nos  délires

D’un cachet charnel, gaie proue  de notre empire.

☼₣€

Partager cet article

Repost0
4 juillet 2009 6 04 /07 /juillet /2009 12:33




Loves, loves-toi à mon paradis

 

Souris, souris ma mie

Voilà le temps de se dire

Des je t’aime à l’infini

Pour survivre toute une vie

 

Pauvre es-tu mais  riche de  bonté

Aisé de tes reflets  Je n’ai  calculé

Pour gagner ton amour espéré

Je renouvellerai toute ma volonté

 

Viens mon trésor, perle de vie

Je te dépose les  joyaux  de mes cris

Ceux que je clame à tes envies

Pour les libérer de leurs  folies

 

Chantons nos   cantiques divins

Ils béniront nos  corps sereins

Pour  se dévoiler dans le  prochain

A notre  amour vrai et certain.

 

Loves, loves-toi à mon paradis

Là tes chairs respireront mes sens

Ils t’offriront rajeunis le plus hardi

Le plus inattendu de mes essences

 

Tes murmures deviendront mes trésors

Que je déposerai au coffre de mon cœur

Pour les habiller voluptés de  mes  ors

Ô jouissance, ô plaisirs, de nos ferveurs

☼₣€

Partager cet article

Repost0
4 juillet 2009 6 04 /07 /juillet /2009 12:27






Au lac de mes désirs

 

Viens, viens mon  bel amant attendri

Viens au cœur  de  mon gai  pays

Baigne-toi là, ta nudité dans mon lac

Et bois pour te préserver, ce calice d’arac

 

Je t’en prie prend  ta patience, n’égratigne pas

Cette unique fleur,  pure d’un grand karma

Prend là à ta délicatesse, dans tes mains pures

C’est  une perle  précieuse, elle impose le murmure

 

Pour te purifier mire-toi, dans sa plénitude

Tu verras l’azur qui parle à la certitude

De son ciel qui te donnera la nouvelle  clef

De ce paradis où ses yeux  sont régénérés

 

Longe servile,  ses rives de grandes saveurs

Et si  ton âme  est blanchie, surtout  n’ai pas peur

Touche la pureté, de la soie de ses  bords

Tu verras  agir les ondulations  de ses ors

 

Plonge à la vasque, de ses vastes  profondeurs

Pour trouver les délices, de tous ses bonheurs

Ses parfums enivreront tes agréables  envies

Dans des vapeurs  émoustillant  ton  bel esprit

 

Si le charisme de son  paysage, suffit à ton ardeur

Alors garde dans ton cœur,  le souvenir de sa faveur

Reviens au chaque jour,  tu seras toujours accueilli

A irremplaçable   tabernacle, de ses grandes folies

☼₣€

Partager cet article

Repost0
4 juillet 2009 6 04 /07 /juillet /2009 12:24



Noblesse de mon cœur

 

Sage  noblesse n’est pas dans ma délicatesse

De même que cette paresse mais j’en conviens

Un seul peut répondre à ma belle sagesse

Il m’assiste dans ma vie tous les jours, j’y viens

 

Il en est un  sérieux qui le connaît trop bien

Il s’en dit épris, je le crois bien volontiers

Quand pressé il jette ses grands bras dans les miens

Me dit radieux  « mon cœur, je t’aime exalté»

 

Sa noblesse à lui je ne pourrai  contester

Car son bon comportement  est plus que royal

Joue son statut, me gouverne en  bien aimée

 

Je peux vous l’assurer de courbettes en  courbettes

S’agenouille à mes pieds pour se  l’admirer

Lui dire« Ô mon  cœur  tu es vraiment chouette »

☼₣€

Partager cet article

Repost0
4 juillet 2009 6 04 /07 /juillet /2009 12:18



Aux entrailles de l’amour

 

Il m’aimait, il m’aimait disait t’il

Il voulait, il voulait avide à son pris

Déflorer ma trop grande intégrité

Je lui ai dit : Seul est vrai l’acte avisé

 

Je ne le voulais pas pressé,  aime moi

Regarde ma beauté, capte là à sa réalité

Fais la conquête  de toutes  mes joies

Pour pouvoir  t’assurer  ma capacité

 

Ce moment que tu me  dis délicieux

On se le donne  pour un amour pur

Que ton empressement  délictueux

Désavoue au profond de  mon âme sure

 

Il y a tant de choses  à entreprendre

Qui ne soit pas corruption de mon esprit

Je te le dis recherche sur mon corps tendre

D’autres bonheurs  qu’un trop grand délit

 

Il sera un temps du sommet de nos vies

On nous serons en osmose de nos corps

Pour se donner sage  l’un à l’autre enrichi

De la grande connaissance de nos apports

 

Je serais alors de bonnes aises pour t’apporter

Ce que mes envies  voudront me réclamer

Ton corps si fort pour me déposer ce  bonheur

Aux entrailles de ma vie, objet de tant de bonheur

☼₣€

Partager cet article

Repost0
4 juillet 2009 6 04 /07 /juillet /2009 11:48




Amour au présent

 

 

Te dirai-je toujours mon amour

Je puis te dire oui pour hier tous les jours

Et je suis fier de t’avoir mené à la tour

De cette puissance de mon grand séjour

 

Il y a ce demain de l’incertitude

Il converge vers un non  d’inaptitude

Qui ne voudrai de ma sollicitude

Mais suis-je maître  de l’ingratitude

 

C’est pourquoi mon amour je vis

Un présent totalement  d’envie

De t’aimer  plus que t’aimer mon souci

Sur ce jour qui se dessine, pureté ravie

 

Je prends dans tes yeux ces secondes

Traversée majestueuse de ton monde

Je m’y  pose pour te déverser la faconde

De  mes mots qu’accompagnent nos rondes

 

Dansent nos lèvres au son de nos pensées

Dans un suave  tango envoûtant nos idées

Sur  ces minutes présentes qui passent aisées

Sur le chemin de nos bonheurs  revitalisés

 

Nos cœurs s’entrechoquent dans ces heures

Quand l’amour atteint les sommets sans leurre

Se partage les plaisirs et que l’ennui se meure

Dans la beauté de notre union fidèle qui demeure

 

Nous aimons cet instant présent il nous conduit

Vers les demains  de ces jours qui sage nous convient

On s’étend sur cette vie, morfale de ce qui luit

Notre amour, riche diamant de nos élans épris

☼₣€

Partager cet article

Repost0
4 juillet 2009 6 04 /07 /juillet /2009 00:25




Dis-moi! Tu m’aimes ?

 

Dis moi tu m’aime ?

Oui je t’aime

Et toi tu m’aimes

Plus que çà même

 

Es-tu si beau ?

Pour toi pas de vil mot

Ce n’est pas faux

Pardon  pas dans mon dos

 

Est-ce ton sourire ?

Tu me fais rire

Arrête cela empire

Oui mais ce n’est pas le pire

 

Pardon tu pleures ?

Tu me fais peur

Serait-ce larmes de bonheur

Avec toi c’est de la fureur

 

Que me dis-tu ?

C’est superflu

J’aurais voulu

Hier de toi un petit  salut

 

Es –tu ma mystique ?

Quoi tu as un tique

T’es fantastique

Toujours un saut à l’élastique

 

Que fait-on ?

On va au salon

Je suis sur tes talons

Arrange ton pantalon

 

Toujours tu m’aimes ?

Je n’ai pas de haine

L’amour n’est pas une peine

J’ai  beaucoup de   veine

Trop, trop je t’aime.

☼₣€

Partager cet article

Repost0
4 juillet 2009 6 04 /07 /juillet /2009 00:21

 

Passion 

 

 

Ô






Toi

Aimée

Sous mon toit

Je t’aime, si tu m’aimes

Traversons la vie limpide

Nous deux seuls que l’on sème

Tous les   bonheurs intrépides

Viens prend ma main demain

Nous serons tous deux sereins

Nous échangerons nos baisers

Et les cacheront au grand secret

Afin que l’on,  ne nous les vole

Nous resterons couchés  au sol

Sur toutes nos passions rageuses

Elles ne seront pas paresseuses

Et dans les étincelles de mon  lit

Tu exploseras  sur mon grand défi

De te donner  toutes mes envies

Qui crachent toutes mes folies

Je te promènerai sur  tes désirs

Pour garantir tes puissants  plaisirs

Tu vivras princesse de mes nuits

Enfermés dans mes bras réjouis

Pour d’assurance  m’absorber

Tout entière  à ton acte  attaché

Je voulais te dire juste tout cela

Pour que ne l’on n’en reste pas là

Je t’aime, aime moi je ne veux que ces cieux là

Passion là, Je te protégerai, tu me protégeras

.

☼₣€

Partager cet article

Repost0
4 juillet 2009 6 04 /07 /juillet /2009 00:10




Un amour passionné

 

Mon aimé  adoré,  ta longue absence

Ne sera pas objet de mon  silence

J’ai dépose vivace à l’agence postale

Un  billet,  près de la cour des  halles

 

Tu trouveras à son endroit  un extra prix

De la démence attentive de mes folies

J’ai endimanché tous les vers, tous les mots

De leurs habits de soie,   aux rayons du beau

 

J’ai déposé gaie au coin de la suave  missive

Ma présence à la  saveurs de ma  pure salive

Se sont mes  mille baisers que je t’ai prodigué

Sur  tes lèvres virtuelles j’en fus émoustillée 

 

Reçoit le prépose dans la sagesse de ta jeunesse

Il découvrira  ton péché pour cette frugale liesse

Quand tu baiseras ce papier comme  une idole

Celle qui abreuve ton cœur de son grand survol

 

Quand tu liras mes vers tu prendras un verre

Celui de l’élixir de mes pensées de l’univers

Ton univers qui me plonge dans un bel irréel

Où ma lévitation me suspend au haut de  ton ciel

 

Tu refermeras la page et si ta mémoire flanche

Ne retient pas tout  extirpe en une belle tranche

Ces deux mots qui sont toute  ma vie « je t’aime »

Et je te le répète à l’infini toujours et  sans peine

 

Je tant  prie range la,  dans tes recoins  secrets

Personne ne doit te la voler c’est notre intimité

Tu dois la conserver vierge pour notre fidélité

Elle doit veiller pure sur notre amour passionné.

☼₣€

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Bouquet de poésies
  • : l'histoire d'une vie de poète au jour le jour, tout est instant de poésie, le passé de ma jeunesse en Lorraine , celui vécu pendant 30 ans vécu sur l'ile de la Réunion , mais plus encore la vie amoureuse c'est quoi? tout autant le ce qu'ont été, ce que sont, ce que seront mes pensées, mes joies, mes inquiétudes mes désirs ; le monde d'hier, le monde d'aujourd'hui , le monde de demain
  • Contact

Recherche