Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 octobre 2013 6 26 /10 /octobre /2013 11:29

143083602_ee2102b3e1.jpg

 

 

Là les clés de mon home

Tes seins, tes hanches,

Tes yeux, tes lèvres

Je les cache au fond

De mon grand cœur

Pour ne jamais perdre

La volupté de  leur chaleur

 

Elles sont destinées

Au braquage ensorcelé

Que je pratique délicat

Quand vient le soir

De ces douces nuits

Qand j’emporte les trésors

Qu’un corps offrant beaux

Dépose comme jouissances

 

Le silence comblera

Le son d’un carnaval

Où les danses libertines

Dévaliseront  les permissions

Pour étouffer la survie  visible

De nos désirs démesurés

Qui  laisseront place justifiée

A la complicité du rapt parfait

De l’amour  pris en otage

 

La lune descendra  sagement

Au fond de sa brumeuse pelisse

Pour être témoin de cette malice

Quand couché dans sa tendresse

Celle que nous tend la nuit folle

Nous échangerons nos  libertés

Gourmandises d’amour

Qui nous transporteront heureux

Dans le  jouissif d’une voie lactée

Qui étendra tous nos profonds plaisirs

Dans l’ivresse d’une  belle galaxie

Quand  seul le silence étranger

Nous acceptera  dans ses bras innocents

Flottera alors, l’amour puissant, irréel

Dans la prison de nos corps

☼ƇƑ

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
25 octobre 2013 5 25 /10 /octobre /2013 17:41

6177719410_f594f67399.jpg

 

 

 

Sur les bords d’une tasse

Marqué du sceau de sèvres

Murmurent tes douces lèvres

Vers les lascifs fumets

Qui s’envolent vers l’horizon

De ces plaisirs inoubliables

 

Les aromes chahutent

Avec le bonheur certain

Quand tes papilles  récitent

Une partition d’amour

Pour un café colombien

Au corps chaleureux, musclé

Qui envoute ta pensée

D’un désir violent

 

Une chaleur t’inonde

Pour t’offrir son suc

Qui coule comme un feu

Dans la geôle de ton esprit

Pour le libérer de sa doléance

Celle de trouver perfection

Dans un arôme surprenant

 

La nuit se laisse parcourir

Par le noir express

Eclat d’un présent

Qui laisse vos lèvres venir

Vers cette danse  amoureuse

Qui les étreint comme gourmandise

Quand virevolte ce plaisir

Pour les épanouir dans la quête

D’une volupté  parfumée

 

Mais il  est l’heure de se quitter

Demain sera cet autre jour

Pour à nouveau se rencontrer

Toujours fidèle à ce  désir

Qui devient addiction

De l’arôme sentimental

Qui vous lie avec rage

A cet amour insolent

Où l’on consomme

 Tous les délices

Qu’offre la vie

☼ƇƑ

Partager cet article
Repost0
24 octobre 2013 4 24 /10 /octobre /2013 10:46

3052200844_602792e769.jpg

 

 

 

 

Il était hier je vagabondais

Sur un visage étincelant

Qui me renvoyait la flamme

De sa passion  effrénée

Je m’y berçais comme folie

 

Au demain d’aujourd’hui

Je fus assassiné par un affront

Corps contre cops cadenassé

Je n’ai pu éviter l’arme fatale

Qui me fit glisser vers l’ailleurs

 

Abattu par cette intolérance

D’un cœur au toujours  tourmenté

Par l’amour  qui ne sait s’établir

Dans le privilège  triomphal

De la passon régulée  pour le futur

 

Etait-ce un homicide parfait

Où l’âme ne  se relève jamais

Enfouie dans une terre désolée

De vous accueillir  dépourvu

De tous ces baisers espérés

 

On eut loisir de déterminer

De répandues traces de sang

Celles d’un amour repéré fidèle

Dans le grand fond de pulsions

Qui s’élançaient d’un cœur

Par trop  amouraché qu’il ne put

Ne pouvait se soustraire de l’effroi

 

Il ne sut  faire procès du fait

Tant il avait à se faire pardonner

De ces tentations qui défigurent

La fidélité dans son lit doré

Quand  vécu est absences perverses

 

Mais il sera un sain demain

Quand les blessures seront cicatrisées

Alors  deux cœurs sauront danser

Dans un nouveau  ballet d’amour

Où mots fous  deviennent douceurs

Qui vous conduisent vers  l’étreinte

☼ƇƑ

Partager cet article
Repost0
23 octobre 2013 3 23 /10 /octobre /2013 23:19

5529508895_34c42e8c02.jpg

 

 

 

 

 

Je voudrai croquer la nuit

De la plus belle de mes envies

Peut-être  pourrai –je  facetter

Dans la voûte céleste les étoiles

Je serai géomètre de la lune

Pour lui offrir la meilleure des lueurs

 

Je serai l’aventurier du temps

Je coucherai dans les champs

Pour cultiver l’humilité

Je sèmerai  mes pensées

Pour cueillir  mille  bouquets

De cette amitié étoilée

Je compterai les jours

Pour ne point les gaspiller

 

Je binerai gai  vos idées

Pour les cueillir en bouquets

Je les cuisinerai au feu du soleil

Pot au feu de la réalité

Pour engraisser  solidarité

Le couvert serai simplicité

Pour ne point gâcher l’amabilité

De La tradition de nos mots

Enrubannées dans le calme

De notre  saine discrétion

 

Les yeux  émerveillés

Nous irions nous couchés

Dans le pré de nos rêves

Les songes  seraient nos guides

Dans ces pays mirifiques

Où nous irions jouir sages

De contrées paradisiaques

Où coulerai le doux  miel

Des amours trop fous

 

Nous nous endormirions

Sur le bonheur de la vie

A n’avoir rien d’autre

Que de vouloir trouver

Si ce n’est  juste paix

De tous ceux qui ont

Cette capacité de rêver

Et je rêve  dans mes mots

Pour vous y mener

☼ƑƇ

 

Partager cet article
Repost0
22 octobre 2013 2 22 /10 /octobre /2013 11:23

973794339_92cfe394be.jpg

 

 

 

 

Le vent pourrait-il lécher

Tout le sable de la mort

Et enlever  ce poignard

De la main  du temps

Pour laisser revivre

Notre nature perdue

 

Le ciel pourrait-il ensevelir

Toutes Les violences  du ciel

Et confisquer de sa bouche

Les phantasmes de la mort

Et laisser  dans le port

Se décharger tous les bonheurs

 

 

La pluie pourrait-elle, recouvrir

Tous les incendies de la vie

Et de sa langue  éteindre les feux

Pour  poser les mirages de la mort

Sur le bucher de la reconversion

Du désir,  ce plaintif trop frustré

 

 

Votre esprit pourrait-il envahir

Toutes les absurdités du pouvoir

Et de sa véracité vaincre folie

Pour couper  le bras de la mort

Sur les plaines de la démocratie

Qui lui offrira assurance

De voir éclore

Tous les  bonheurs

Du bien vivre

☼ƇƑ

 

Partager cet article
Repost0
21 octobre 2013 1 21 /10 /octobre /2013 10:32

6362214987_0b5d4ca74d.jpg

 

 

Le temps disparait

Quand de mes yeux je le fixe

La seconde ne se laisse

Enfermer dans la prison

De mon esprit

Mais je voudrai

 

La nuit ne se veut

Vivre avec le jour

Le soleil ne prend

En mariage la lune

Quand l’aurore les accueille

Mais je voudrai

 

Le ciel prend de la hauteur

Il échappe à la terre

Sans pouvoir copuler

Les montagnes ne se baissent

Ne peuvent biser les plaines

Mais je voudrai

 

Mes yeux échappent

A la vue de mon cœur

L’amour  ne sait dessiner

La passion sur ses lèvres

Mais je voudrai

 

Une belle ne comprend

Les pulsions de son cœur

Sa beauté se dissipe

Dans les miasmes pudiques

De son intime  froissé

Mais je voudrai

 

Alors je ne voudrai que le monde

Contrarie ma pensée

Dans le lit de l'étonnement

Quand le mal sera bien

Quand le froid sera chaud

Quand l’irréel sera réel

Quand haine sera  amour

Et que tourne la roue

De ses saisons

Ou l’enfer devient paradis

Paradis du bonheur

Paradis de la passion

Paradis de l’amour vrai

Et je m’enfuirai

Vers ces doux  espaces

Où l’ardent  amour

Serein, sera  blotti

Au fond de mon cœur

☼ƇƑ

 

 

Partager cet article
Repost0
20 octobre 2013 7 20 /10 /octobre /2013 12:25

3326092093_d6d6bd06f1.jpg

 

 

Savez-vous où j’habite

Ne chercher surtout point

Pas d’épitaphe sur ma porte

Mais j'y ai laissé récépissé

De mon métier premier

Archiviste de la vie

 

Car  la vie est un trésor

Que l’on protège au soir

D’une couche de sensibilité

Pour laisser au monde

De ces futurs demains

Traces de tous ces espoirs

De tous ces désespoirs

Entassés comme un bel or

Qui feront références

A ces temps  d’expériences

 

Le poids de ma maison

Vous empêchera d’y extraire

Le fond de mes pensées

Des  bouquets floraux

Se sont enracinés

Au  plus profond

D’une terre d’inspiration

Pour éviter à vos yeux

D’en trouver les parfums

 

Mais sincère mon cœur fidèle

Veut bien vous y  laisser

Venir en ma présence

Caresser  d’un geste soyeux

Ces  délicates roses nouvelles

Mais je ne veux que l’on ne puisse

En mon là attentionné

Venir un jour  me  les voler

 

Mais il sera jour prochain

Quand sonnera le glass

De la terre qui ouvre

La porte de son cœur

Pour vous y laisser

Marier avec ses baisers

D’un intime scellé au lit

De la vie éternelle

Alors je vous laisserai

SIgner le nouveau  pacte

Du sang de la nostalgie

Pour laisser s’ouvrir

Aux yeux du monde

Les archives déposées

Au fond de ma vie

Que les années voulaient

A tout jamais,  effacer

☼ƇƑ

 

Partager cet article
Repost0
19 octobre 2013 6 19 /10 /octobre /2013 10:59

2682920535_fdaa0f8118.jpg

 

 

 

Viendrez- vous demain me voir

A l’hôtel  de la solitude

Le galbe de ma peau

Est une robe satinée

Que vos yeux désireront

Avec passion

Quand ils biseront

La douceur de mes mots

Comme une âme amoureuse

 

 

Ma chair pulpeuse

Mouillées par vos doigts

Gardera l’empreinte

De votre amour si cher

Pour mes mots fardés

Comme des bouquets

D’une poésie passion

Que votre esprit caressera

Avec  cette délicatesse

Que mes formes archivent

 

Je serai cette  âme pure

Qui ose vous dire clair

La beauté de mon corps

Je vous entretiendrez

De mes hivers froids

Où mon cœur bat toujours

Au salon des archives

Quand personne ne vient

M’aimer quelque peu

Et me laisse échoir

Dans la pesante solitude

Où je vis désolé

De ne pouvoir être aimé

Désiré, espéré, recherché

Pour ce que je suis

Un livre émouvant

Qui n’a d’autre ambition

Celle de s’attacher à vos yeux

Dans une étreinte éphémère

Que l’instant dilapide

Au grès de votre bonheur

☼ƇƑ

 

Partager cet article
Repost0
18 octobre 2013 5 18 /10 /octobre /2013 10:50

5025455103_5ee2f169e9.jpg

 

 

 

 

 

J’aime cette femme

Qui se cache là-bas

Dans mes yeux excités

Par sa beauté

Que la lumière claire

Mire dans mon cœur

 

Elle est là, à ses cotés

Enlacée à mon âme

Dans un train espiègle

Pour un  voyage  utile

Vers un rêve impatient

De mes nuits escortées

 

Je la vois d’ici s’envoler

Vers mes baisers

Elle butine leurs joies

Et son cœur se gorge

D’un sang d’amour

Qui réchauffe ses mots

 

Je n’entends son vocable

Mais sa passion crie, crie

Aimez-moi, aimez-moi

De ma pure vertu

Celle qui altruiste

Sème le bonheur

 

Je ne puis la toucher

De pensées pudiques

Et mon cœur serein

Palpite sur son âme

Toutes ses pulsions

Qui dansent  charivari

De caresses  veloutées

 

Au nouveau soir

D’un demain sans hier

Je l’absorberai  subtil

Au fond de mes bras

Pour la prier d’ivresse

Comme une Déesse

De m’aimer passionnée

 

Il sera infini d’éternité

D’un inventaire précieux

Où les jours d’amour

Je n’aurai jamais plus

A  Compter, recompter

Abusé par la fortune

De mon cœur comblé

 

Je t’aurai aimé, je t’aime  

D’hier, de demain

Comme d’aujourd’hui

Ô Déesse  femme,  adorée

De mon amour fanatique

☼ƇƑ

Partager cet article
Repost0
17 octobre 2013 4 17 /10 /octobre /2013 13:46

4900959421_c6e0326dbe.jpgM

 

 

 

 

 

 

 

 

on esprit voudrait jouer amical

Jouer amical

Amical

Avec tous les sentiments

Que vous offre ce monde

Quand sa joie vous inonde

 

Mon âme coure sur la voûte étoilée

Voûte étoilée

Etoilée

Pour vivre des rêves fous

Quand le bonheur s’extasie

Comme ceux des sages paradis

 

Mon moral pianote  merveilles

Pianote merveilles

Merveilles

Je les engrange boulimiques trésors

Comme richesse de ma vie

Qui chaque jour vous sourient

 

Mes matins se parent du bleu d’azur

Bleu d’azur

Azur

Pour me laisser folâtrer

Dans les jardins rosés de la vie

Leur  plaisir entraine mes faveurs

Vers des yeux qui égarent  leur frayeur

 

Mon cœur fredonne  pudiques mots d’amour

Mots d’amour

D’amour

Que mon aimée accueille  passionnée

Pour lui offrir regard enchanté

Dans la lumière de doux baisers

 

Il est alors beaux jours où j’oublie tout

Oublie tout

Tout

De ce monde pervers qui vous ronge

Pour vous voler votre affection

Destiné  à ces autres sans confusion

☼ƑƇ

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Bouquet de poésies
  • : l'histoire d'une vie de poète au jour le jour, tout est instant de poésie, le passé de ma jeunesse en Lorraine , celui vécu pendant 30 ans vécu sur l'ile de la Réunion , mais plus encore la vie amoureuse c'est quoi? tout autant le ce qu'ont été, ce que sont, ce que seront mes pensées, mes joies, mes inquiétudes mes désirs ; le monde d'hier, le monde d'aujourd'hui , le monde de demain
  • Contact

Recherche