Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 mars 2019 3 20 /03 /mars /2019 16:24
O mon coeur

 

 

 

Ô mon cœur

 

 

Ô mon cœur l’éternité, nous écoute

Dans la douceur de cette beauté innée

De l’amour déposé à la liberté passionnée

D’un autre cœur couché sur sa volonté

De nous rejoindre dans notre maisonnée

Pour assurer voyage sur ta infinie   route

Serai-je d’éternité un audacieux fidèle amant

Qui conduira la magique  monture d’amour

Sur les chemins droits, vaquant sur des labours

Riches qui émerveillent tes régents  yeux  glamour

Semant sur nos corps des désirs chaque jour

Pour cueillir aux demains des fruits transcendants

Je voudrai mon éternité gager ce beau monstre

Au grand fond transparent d’une sage localité

Pour lui garder  aux temps futurs sa sérénité

Confine-le dans ce grand paradis de l’Amitié

Qu’il ne puisse se sauver vers les viles calamités

Soit garante de ce local royal de bonne rencontre

Ne laisse à personne le soin sûr  de le protéger

Transporte-le sur les sommets d’éthers inviolés

Garde-lui sur ton temps la puissance  d’aimer

Qu’il soit relique  de pensées  toujours  élevées

Conservée saine dans la pureté d’un cœur assuré

De ne jamais perdre un brin de toute sa volupté

Enchaîne-le, prisonnier fou  de sa révélation

D’être un cœur amoureux  pur et sans pareil

Qui ne vivra  qu’au régime du droit à l’éveil

Quand son destin lui donnera la clef du réveil

Pour qu’à satiété il se repaisse des merveilles

Dans la complicité d’une éternité d’admiration

A d’autre temps,  vivre  toute autre ingéniosité

Il ne veut, alors,  préserve-le d’une grande casse

Serre-le fort entre tes nuages ouatés sur les basses

Altitudes qu’il préfère aux hauteurs des rapaces

Qui le surveillent  comme une proie qui agace

De ne pouvoir être renversée de son frugal espalier

 

Quand viendra le temps de ces grandes illusions

Où il aura perdu au temps le suc de sa conservation

Laisse-le rejaillir et ouvre la fiole qu’elle  le laisse

Aimer et encor plus aimer  au profond de sa  liesse

D’un sublime duo sentimental  ranimant sa paresse

L’encourageant auguste à regagner sa satisfaction.

©ƒC

Partager cet article
Repost0
23 octobre 2018 2 23 /10 /octobre /2018 13:03
Sage saga

Sage saga

 

Sage saga d’un matin aisé

Je pose mes petits baisers

Sur tes yeux d’azur demi  fermés

Ton rêve charme rayonnant

Mon sain  bonheur ruisselant

¤

Il m’entraîne usant d’un violon

Là, où les pailles-en-queue font

Sur les rocs purs leur nid rond

Et serrent leur avenir d’amant

Contre leur amour éperdument

¤

Les saisons égrènent les élans

Quand la cigogne pose au vent

Des nouvelles pour les amants

Les menant au  doux paradis

De la passion des baisers sertis

¤

Rêve!  Ma fée, image magique

Aladin du transport énigmatique

Echange  nos chagrins cycliques

En joies saines de gaies séductions

Ourlées à l’azur de notre satisfaction.

 

Rêve, rêve

Laisse passer le temps

Il te mène vers le  réel passionnément 

CF

 

Partager cet article
Repost0
2 juillet 2018 1 02 /07 /juillet /2018 14:59
Au fond de ton coeur

 

Au fond de ton cpeur

 

 

Au petit matin, une coccinelle

M’a dit joyeuse et  sûre d’elle

La chance de ton avenir

Accolé à ton  bel devenir

Se trouve au fond de son cœur

N’hésite plus et n’ai pas peur

Taille tes mots comme un diamant

Offre les lui à son saillant

Il t’ouvrira assurément

L’éther de son paradis d’aimant.

 

Je me suis abreuvée folle

De  ces belles  paroles

Et je te confie un secret

Viens à mon plus près

Je te donnerai mon joyau

Il est mon plus beau cadeau

Qu’à toi seul je puisse

(Offrande pour que tu jouisses

Confident du bonheur éternel)

Accorder à ma soif de ton ciel

Ne le laisse pas se perdre

Garde-le sans  omettre

De le protéger  fidèlement

Serti à tes sentiments

¤

Je te l’assure!

Il est ce temps, il   te susurre

Du profond d’un murmure

L’immense  tendresse

De mon ivresse

Je veux être ta déesse

À qui tu feras prière

Sans autre mystère

Que ces je t’aime

 

Alors mon oracle se démène

Pour dépêcher l’andrène

À déposer  bien sereine

Mon  joyau : Ce  mot

Butiné sur mille pensées de roses

Miel  sans prose

Déposé à la ruche de tes lèvres

Aime-moi ! Je t’aime 

ƒC

Partager cet article
Repost0
26 juin 2018 2 26 /06 /juin /2018 21:29
Le tango de l'amour

Le tango de l’amour

 

 

D’un tango, je musique ton corps

Un pas, deux pas  j’aiguise un sentiment

Tranchant sur ton cou,  il saigne lentement

En ton désir  que tu me tends fraîchement

D’amour tu te laisses aller à ce nouveau sort

 

Ton corps s’émerveille réceptif

A ces changements de rythmes suaves

Nous sommes présents  dans ce havre

Où tu règnes dans ma chaleureuse enclave

Soumise à mon déhanchement  expansif

 

Les notes pleurent et tu me souries

Au ton dynamique je  suis collé à ton cœur

Il psalmodie  tes mots secrets en douceur

Quand l’archer grince les baisers de mon ardeur

Sur un violon s’alliant   à mon irrésistible envie

 

Je te serre pour ne plus jamais  t’oublier

Ma conscience s’enfuit par delà les volutes

Des notes de ton corps engagées dans une lutte

Qui chantent le plaisir de trouver une bonne hutte

Pour les protéger dans ma généreuse  fidélité

 

Nos yeux s’éclairent aux étincelles de nos prières

D’être seuls  accouplés sur la piste du bonheur

Et nos pas assemblés se faufilent inquisiteurs

Ils ne disent plus, se lèchent dans cet instant rêveur

Passion de nos pensées qui se pulse au bel enfer

 

Dernier accord, la maestria nous emporte

Tout vibre, tout bouge, nos coeurs sont soumis

A toi ! A moi ! Ils virevoltent  papillons de nuit

Ils iront éclore le nouvel amour  au petit réduit

De  la grandeur de nos âmes ; nos corps en escorte

 

On entendra au loin, les notes romantiques

Cortège des amours pour des silences précieux

Où les tangos ne sauront plus être audacieux

Pour nous donner des tempos amoureux radieux

Nous les léguerons à d’autres nouveaux fanatiques

ƒC.

Partager cet article
Repost0
18 avril 2018 3 18 /04 /avril /2018 15:15
Bonheur fécond

Bonheur fécond

 

Mon bonheur je te tiens fécond

A la conquête  de ton  monde

Quand au retour  de tes soirs

Je t’encercle de mes bras

T’assiége de mes petits baisers

Amoureuse je me délecte de tes sourires

Qui perlent  dans mes yeux pressés

De briller à ton adoration magnanime.

Bonheur  d’amour

Bonheur du  toujours

ƒC

Partager cet article
Repost0
13 mars 2018 2 13 /03 /mars /2018 17:33
Nous retrouverons l'amour

¤

A la fin  des étés

A la fin des blés

Tes paroles sourdes

Tes plaintes lourdes

Ont  crié

Ont pleuré

 

Sur mon  cœur  défait

Sur ma pensée ruinée

Nos sentiments déments

Nos accords rutilants

Ont  dépéri

Ont pourri

 

A la sage raison

A la cause du pardon

Mon bonheur serein

Mon calme  divin

A  embelli

A  refleuri

 

Sur ta luxueuse beauté

Sur ta majestueuse bonté

Tes envies magiques

Tes désirs pudiques

Se sont réveillés

Se sont enfiévrés

 

Pour tes mirifiques plaisirs

Pour tes dynamiques appétits

Tes touchers loquaces

Tes câlins salaces

Se sont enrichis

Se sont  rétablis

 

Sur nos  avenants esprits

Sur nos  séduisantes envies

Les joies  délirantes

Les félicités enivrantes

Nous emporterons

Nous  enivrerons

 

Tous les troublants soucis

Tous les malveillants mépris

De nos ardeurs magnanimes

De nos fougues  légitimes

Nous embraserons

Nous déchaînerons

 

Toutes nos suaves pulsions

Toutes nos  sages propensions

Sur nos cœurs assoiffés

Sur nos corps   altérés

On resurgira

On s’aimera

 

S’aimer toujours d’un amour fou

Qui vous évite de tomber dans le trou

Noir de perversité, loin des beaux jours

Où nos baisers s’enlacent pour toujours

Dans nos cœurs enjoués en ce bon retour

Vers l’éternel défi, de s’aimer d’amour.

ƒC

Partager cet article
Repost0
20 février 2018 2 20 /02 /février /2018 14:41
Il fut un jour

 

Il fut un jour en  tes yeux

Mon cœur tomba dans  l’ivresse

Quand je bus  la lumière de ton feu

Leur beauté  m’offrit soif d’ambitieux

Dans mes bras tu ne seras  pauvresse

 

Je t’attendrai  patient jour et nuit

Sur le quai  où l’amour se dessine

Sur les cœurs amoureux qui badinent

Sur des exploits demain inédits

 

Toi ma tendre rousse au cœur fidèle

Je saurai cajoler tous tes désirs

Quand tes lèvres me diront tes soupirs

Que mon esprit  intrépide décèle

 

Ecoute le chant de mon âme heureuse

Elle te cantique ses notes d’amour

Complice de ta volupté, ô glamour

J’adore me  serrer  dans ta beauté radieuse

 

J’attendrai demain pour venir habiter

L’écrin de ton cœur pour consommer régal

De tes sentiments qui n’auront d’égal

Que ma passion  voulant tes envies exhausser

 

Dans le grand lit douillet de notre folie

Nos caresses atténueront toutes nos tentations

Nous y trouveront que bonnes solutions

Afin d’aiguiser notre faim  sans répit

 

Le temps viendra, tous nos parfums exalter

Ceux de nos  amours qui nous enivreront

Dans la ronde de nos jeux  qui effaceront

Nos timidités  que nous laisseront s’évader

 

Il ne sera jour où nos corps  enthousiasmés

Ne voudront venir s’entrelacer  réjouis

Par ce bonheur, dans nos cœurs sertis

Nos corps alors vivront temps d’éternité

Où le temps s’écoule calme dans la fidélité

ƒC

Partager cet article
Repost0
19 février 2018 1 19 /02 /février /2018 14:53
Ton amour en garantie

 

Au fond de mon cœur

J’ai adopté un amour

Celui que  chaque jour

Je savoure  sans frayeur

 

Il est ma riche garantie

De  vivre la douce plénitude

Rangée dans mes béatitudes

Sur de suaves baisers sertis

 

Mes rêves de gratitudes

Veillent ce beau trésor

Sur l’oreiller de mes ors

Couchés sur sa mansuétude

 

Quand au matin, le jour se lève

Je m’enquiers de sa beauté

Me rassure en  longs baisers

Luisants de mes sages bontés

 

Caresses de mes soyeuses mains

Pour polir ses reflets d’amour

Qui brillent ancrés aux  jours

De ma passion, fleur du destin

 

Quand les midis passeront

Les habitudes se souviendront

Que s’usent  en tournant en rond

Tous ces délices,  sur nos fronts

 

Mais la garantie de ton amour

Me rassurera que toujours tu sois

Dans mes bras, tendresse de ma joie

Perle de bonheur, serrée à mes jours

 

Quand J’entendrai sur ta sage peau

Pleurer les doutes de tes incertitudes

J’endimancherai  mes gratitudes

Pour embellir ton cœur  de renouveau

 

Le soir un jour viendra,  où nos visages

Ne sauront plus se voir, dans nos miroirs

Absents de ces  habitudes, des aux revoir

Présents de ces lassitudes de l’usage

 

Mais ce corps, ce joyau je le retrouverai

Dans ma pensée, dans mon cœur présent

Assis sur  mes attentions, en conservant

La garantie d’un amour, toujours renouvelé

 

Ô perle d’amour ! De nos feux

De nos tendresses,  cette flamme

Veillant ta garantie, elle se pavane

Sur l’éternité de nos galants yeux

 

Dans la nuit profonde, écrin de vie

Je n’aurai plus ce majestueux besoin

Je serai trop riche de tes bons soins

Ton amour  fécond,  régentera ta garantie.

ƒC

Partager cet article
Repost0
18 février 2018 7 18 /02 /février /2018 13:43
Aventure d"amour

 

Accapare rayon de soleil

Mon cœur à l’horizon

Niche de ma belle raison

Pour l’odyssée des merveilles

 

Parcourant mille chemins

J’ai découvert sage, celle

Qui poserai plus que  belle

Son cœur dans  mon bel écrin

 

Nos yeux éclairs ont scruté

Toutes les forêts  tentations

Pénétrants  les sensations

De nos pulsions ressuscitées

 

Les oiseaux conseillés

Ont virevoltés  gentillets

Sur toutes nos  pensées

Pour découvrir nos loyautés

 

Les loups carnassiers

Hurlent leurs désirs fiers

Dépecer les carcasses d’hier

De leurs amours estropiés

 

L’écureuil léger a amassé

Les fruits de nos  désirs

Sur la branche de l’avenir

Coincé sur, nos cœurs tentés

 

Le ruisseau de la mélodie

À coulé bondissant de  mots

Qui clapotent joyeux et beaux

Sur nos féconds esprits  ébahis

 

Le monde présent  nous ouvre

Son ciel au bleu des intégrités

Pour danser la ronde des aménités

Et nos cœurs épris se  découvrent

 

Les hautes futaies encerclent

Nos pensées pour nous rassurer

Que nos baisers ne seront volés

Par des yeux au projet qui démascle

 

 

Le soleil nous couche tendrement

Il rassemble nos cœurs au fond

De sa lumière  des passions en fusion

Et nous donne l’amour du sentiment

 

La couche de fougère en silence

Nous tend toutes les  perceptions

De ses tendresses  d’admiration

Qui  se joue du noir de la tentation

 

Rampe la vipère, elle persifle

Comment elle, n’eut t’elle

Le délice à engloutir de ce naturel

Cette vision  d’aimant qui l’écornifle

 

Veille ce praticien grand rat, l’ami

Pour déjouer cette vile amertume

Qu’il chassera goulu de béatitudes

Du fond des sous bois d’amour ravi

 

Tout dangers  relevés, le piège mortel

De ces venimeux, braqueurs  goujats

Qui attendent pernicieux un sourire béat

Pour voler votre proie à l’affût de votre rituel

 

A la clairière, mandez à l’oiseau  printanier

De vous mener patient  à la nichée apaisée

Où les amours parfaits   se dévoilent légers

Déposés sur  des accouplements princiers

☼₣€

Partager cet article
Repost0
13 février 2018 2 13 /02 /février /2018 17:47
Aimer, taimer comment est-ce

 

Aimer, t’aimer comment est ce ?

Je suis seul dans ton cœur

Il s’affole de mon bonheur

Et je le cisaille, de ma tendresse

 

Corolles d’amour, coulent sereines

De ce fluide,  endémique du rêve

Quand nos  pulsions sans trêve

Répètent leurs gammes, dans nos veines

 

Nos coeurs tissent ces baisers

Ils se faufilent  en dentelles

Sur nos belles lèvres charnelles

Mystère ! D’une fusion embusquée

 

Et ces voyeurs! Nos grands yeux

Se délectent, de nos mille faveurs

Ils ont du bleu, dans leur ferveur

Pour voir le plus profond, de nos jeux

 

Comme une envie, ils se couchent

Tendre sur nos mains  câlines

Elles pressentent, de s’étendre en mimes

Sur nos corps gentillets, qui s’attouchent

¤=

Et nos cheveux, frissonnent  au vent

De nos accords  qui se défrisent

En rythmes pudiques, sur le lit en frises

De nos désirs, délassés du bel  instant

 

Par ces mots, mots d’amour en ivresse

Ils s’épanchent, flammes de nos vœux

Se donner, se tendre le plus merveilleux

Pour  enchanter les pensées de nos sagesses

 

Elles se prennent au piége, de nos timidités

Se regardent au doux miroir, de nos visages

Ils  s’épient rapaces et  subtils envisagent

De fondre silencieux, sur leur proie enchantée

 

De cette conquête, de nos âmes  friandes

De ce bonheur, établissant son auberge

Au grand fond de nos êtres, sur la berge

D’un décor idyllique, de l’amour foudroyant

 

Quand je te prends, que je te serre

Amour de nos amours, de cette présence

Je ressens  la puissance, de nos silences

Nous avons compris, ce bonheur du mystère

 

Nos âmes ne se cachent plus, elles virevoltent

Osmose de  nos corps, qui crachent   sulfureux

Dans leur univers de passion, le rayonnement

De leurs plaisirs, de leurs joies, ils s’envolent

 

Et le passant perdu, repère la trace de la plénitude

Que nous lui  donnons en concert, preuve infaillible

Que nos corps, nos pensées sont en fêtes cessibles

À tous ceux qui nous envient, dans notre béatitude

 

Le temps, le temps ne nous apparient plus

Nous le laissons à la porte, de notre amour éternité

Il nous regarde passionné, conquis à  notre inconscience

Ne plus être de son monde, d’un amour jamais repu

 

Pourrai-je ne plus aimer, on se lie à notre fidélité

Dans notre grande sérénité,  de cueillir nos pensées

Elles rajeunissent au quotidien, notre beauté d’aimer

Nous avons découvert ce qu’est,  aimer dans la félicité.

ƒC

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Bouquet de poésies
  • : l'histoire d'une vie de poète au jour le jour, tout est instant de poésie, le passé de ma jeunesse en Lorraine , celui vécu pendant 30 ans vécu sur l'ile de la Réunion , mais plus encore la vie amoureuse c'est quoi? tout autant le ce qu'ont été, ce que sont, ce que seront mes pensées, mes joies, mes inquiétudes mes désirs ; le monde d'hier, le monde d'aujourd'hui , le monde de demain
  • Contact

Recherche