Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 mai 2016 7 22 /05 /mai /2016 15:18
Votre beauté ne m'est encore

Suivez ce pas que vous poursuivez

Chantez maintenant avant de déchanter

Tourna ce dos qui se retourna

Joua ce visage qui vous déjoua

 

Déception de cette mauvaise réception

Impulsion vers une rêche  répulsion

Cris d’horreur pitoyable que je décris

Unis à ma détresse elle se désunit

 

Visage  d’Eve souriant  que je dévisage

Rage de voir  le vil dans le beau j’enrage

Tache  affolante  sur mes yeux je les détache

Mâche des mots incongrus que je remâche

 

Cercle de ses yeux que j’encercle

Boucle des regards que je déboucle

Joue de ses éclats qui me  déjouent

Noue son amour fou  il me dénoue

 

Transe d’un cœur dans cette entrance

Pense à ses sens que je dépense

Ment pour ne pas être un dément

Sens anoblit par l’aimable  décence

 

Donner mon sentiment et le redonner

Charger mes pulsions et les décharger

Leste de mes amours comme un divin céleste

Tresse  mes désirs ailleurs qu’en la détresse

 

Trouve en ce visage un plaisir, je le retrouve

Prouve moi ta pureté que je l’approuve

Bords  des bonheurs  que j’instruits et arbore

Corps  sachez   que votre beauté ne m’est encore.

☼₣€

Partager cet article
Repost0
26 avril 2016 2 26 /04 /avril /2016 09:16
Ke ne vole l'amour

 

Beau jeune homme que veux-tu me dire

Que je ne sache déjà pour ne médire

Encore un amour ce n’est pas le pire

Tes mensonges c'est  pour mieux m’avertir

Que tu veux m’aimer sans me garantir

Le bonheur auquel je te veux consentir

 

C’est un jeu où on ne doit pas tricher

Et je te vois  avec une fausse carte pliée

Celle d’une autre dame qui joue feutrée

Veux-tu  continuer! Jette-la hors ta pensée

Je te sens affligé  alors courre rassuré

Je ne vole jamais les amours déjà viciés.

 

L’amour doit être pur s’il veut être sûr

Ne prenez armure,  polie d’imposture

L’aimée ne saurait  être que devanture

☼ƑƇ

Partager cet article
Repost0
11 avril 2016 1 11 /04 /avril /2016 15:34
Notre mot d'amour

Ps : cette poésie contient un mot d’amour que vous pouvez lire en lisant la sixième syllabe de chaque vers du premier vers au dernier vers-(les syllabes sont cochées en gras italique pour une meilleure lecture)

 

 

 

 

Notre mot d’amour

 

 

L’horizon des beautés  m’offre

Le précieux du  soyeux bonheur

Je voudrai que ton soi ait coffre

De tout ce merveilleux en ton cœur

 

Je cherche un abri lumineux

Là où mes ardeurs brillent sages

Quand ma gaie pensée au radieux

S’élancera au  fond de ta rage

 

Ton grand plaisir est de m’aimer

Engendrant d’instinct mon rêve

Il explose dans mon cœur couché

Sur le beau papegai qui s’élève

 

O que ne serai-je sans toi

A ton silence je hantais ma vie

Mais ton image me tutoie

Pour me tirailler à l’envie

 

Je m’approcherai si haut

Pour trouver mon info sensée

Celle de cette embellie du beau

Quand je retrouve mon aimée

 

La fête sera à son comble

Tu seras mon glamour  d’amour

Je te comblerai présentement

Le cœur bien trop soucieux pour t’aimer

☼₣€

Partager cet article
Repost0
14 septembre 2015 1 14 /09 /septembre /2015 13:36
Ô belles pensées

 

J’ai cueilli au jardin de mes envies

Le bouquet attachant de tes pensées

Fraîches pensées,  bleu sentiment perlé

De ton sage  amour embellissant ma vie

 

Mon âme douce  les a embrassées

Joyaux d’un trésor caché à mon esprit

Qui voulait les faire éclore sans souci

Pour les sortir de leurs écrins  dorés

 

J’ai vu alors au matin leurs pétales

S’évader de ton sourire éloquent

Pour venir butiner sur mes yeux scrutant

Les horizons de leur magique cabale

 

J’ai humé leur parfum se levant coloré

Comme un opium déroulant l’intrigue

De son  bonheur,  léchant bon  prodigue

Mon esprit comblé de ces caresses fredonnées

 

J’ai vu la rosée de mon cœur serviable

Venir collecter le suc de ta belle rêverie

Et l’emporter sur mes lèvres servies

Au beau désir de ton  amour affable

 

Je protégerai  ton bouquet de pensées

Dans le vase de mon cœur où saigne ma vertu

Fidèle il sera  pour t’aimer,  toujours entretenu

Et ta beauté s’y baignera en tout temps, régénérée

 

Renouvelées, je ne les laisserai  se faner

Je dirai au beau papillon de venir les engendrer

De ses baisers déposés   sur ton cœur  libéré

De ne savoir flétrir pour à jamais  m’aimer

 

O belles pensées, ne vous cachez point

Je veux vous monter que mes yeux vous aiment

La lumière qui vous caresse n’aura de gêne

Que le fade sur lequel mes yeux n’ont le soin

 

Alors fleurissez, de vos couleurs chatoyantes

Vives contre mon cœur vous étincellerez

Bonheurs éternels des jardins d’amour vrais

Où les corolles regorgent de bontés grisantes.

☼₣€

 

 

Partager cet article
Repost0
4 septembre 2015 5 04 /09 /septembre /2015 15:57
Les yeux dans les éoiles

 

Ton absence me ruine

Je n’ai pas bonne mine

Pour rêver sur la dune

Les yeux dans les étoiles

Pour soulever ton  voile

Rose velours d’amour

Qui griffe sans un bonjour

La pensée d’un baiser

Mon pauvre  baiser perdu

 

Je flirterai avec ma lune

Je lui dirais ma rancune

D’amoureux que l’on fuit

Quand son éclat sourit

A mon visage ébahi

En sa beauté fidèle

Je te câline éternel

Ne cache  ton brillant

A la  peine  de mon tourment

 

Son doux silence m’écoute

Mes paroles sont trop sourdes

Pour ourdir sous  sa voûte

Des vils  mots de ma joute

Trop sévères claquent t‘ils

Pour imposer  le  péril

A mon ivresse d’aimer

Ouvre-moi  cette porte

Du mystère qui m’emporte

 

Je voudrai dans mes bras

La  serrer  à mes  hourras

Quand la joie des baisers

Tisse son nid sur tes lèvres

Comme un  grand chef d’œuvre

Celui que mon  bonheur collecte

Là où se trouve ma fortune

Est t’elle seule sur la dune

Pour me voir sur ta lune

 

Mon cœur cherche ta lumière

Mon âme fait sa  prière

Vers  ton amour éclipsé

Revient, revient, m’aimer

Ne laissons pas flétrir

Nos baisers  d’avenir

☼ŦC

 

Partager cet article
Repost0
24 août 2015 1 24 /08 /août /2015 13:37
Désir

 

Désir! Venez le  cueillir belle Damoiselle

Quand votre fard transpire votre beauté

Majestueuse originalité d’une nuit étoilée

Où dans l’immensité vos yeux  étonnés

Fondent en mendicité sur le  beau reflet

De mes yeux conquis par un voyage éternel

 

Enjambez  prestement  ma sagace passerelle

Venez rejoindre  fervente mon tendre amour

Au long du lai, vous ne serez déçue du détour

Désir! Venez  le  cueillir belle Damoiselle

 

Votre cœur suinte de mille et mille étincelles

Il enflamme d’un arc en ciel mon esprit ardent

Je vous promets,  fidèle  je ne resterai insouciant

Désir! Venez  le  cueillir belle Damoiselle

☼ŦC

 

Partager cet article
Repost0
20 août 2015 4 20 /08 /août /2015 10:44
Ouvre -moi ta porte

 

Ouvre-moi ta porte que je m’y souris

Au refuge mystérieux  de ton  maquis

Je sais que  compliqué est ton secret

Mais je m’y poserai  en toute sérénité

 

Ta fenêtre est grande ouverte sur le lai

Je m’y viens chanter comme le rossignol

Aux temps des amours de la vie espagnole

Quand de Lascifs tangos se dansent parfaits

 

Ta lumière illumine là bas mes pensées

Rayon de soleil pour mon âme pauvre

Qui cherche un rayon de ta belle  alcôve

Laisse-le aller, me rejoindre dans la simplicité

 

Je te le promets,  je te le ramènerai plus beau

Pour qu’il émerveille nos yeux  curieux

De cet amour qui se naît à l’instant paresseux

Entre tes volets laissant filer un désir nouveau

 

J’entends au loin grincer les gongs de ta passion

Ils entrouvrent ta grande déraison  sur le paysage

De ma petite beauté, toute fraîche sur mon visage

Qui cisèle  mes douces lèvres à ton affection

 

O beauté adulée de ton salon merveilleux

Les lumières de tes yeux jaillissent au pinacle

De ma transformation, o somptueux miracle

Mon bonheur se couche sur ton sourire radieux

 

Tu m’ouvres les portes de ton palais, belle réalité

Je traverse les corridors de toutes tes pensées

Mon plaisir s’évade de la prison de ton reflet

Et je te libère de tes désirs moi le possédé.

☼ŦC

 

Partager cet article
Repost0
25 mai 2015 1 25 /05 /mai /2015 19:27
Notre premier rendez-vous

 

Le printemps flirtait

Avec le chant des oiseaux

Le soleil brillait, tout était beau

 

Bonjour !

Bonjour !

O vos yeux

Quoi les cieux,

Oui ils sont  pareils, à ce bleu

Vous jouez avec le feu

Vous êtes grande

Ah bon, j’en suis garante

Que faites-vous

Et vous

Allons dites nous

Vous êtes fou

Non je vous  regarde

O Prenez  garde

Je puis

Oh! Et quoi  et puis

Prendre votre main

Ce n’est pas malin

La mienne a faim

D’une petite faim

Grande, Vous êtes libre

Vous un peu ivre

C’est pour oublier

Oublier quel toupet

Vous me plaisez

Attendez !  Je ne vous connais

Allez un petit bisou

Il se fiche de nous

S’il vous plait, faites

Ce n’est pas ma fête

Allons donc

Je ne joue au ping-pong

Révélation

Non satisfaction

Demain peut être

Près du grand  hêtre

Oui ! J’ai besoin d’être

Moi, mieux vous connaître

J’eus aimé

Ce n’est pas assez

Demain je reviendrai

Oui ! Bien !  Je le voudrai

Sachez que mon cœur est libre

Le mien est déjà ivre

Déjà, ce n’est pas vrai

Pourquoi je tremblerai

Peut être la fraicheur

Ô Oui !  De mon bonheur

Eh bien offrez vos saveurs

Attendez ce n’est l’heure

Moi Je vous aimerai à toute heure

A la bonne heure

Oui demain à seize heures

Peut  ê…. Certainem….

 

Le soleil se couchait

Sur les pastoureaux

Tout était beau

Mais quelle frayeur

Quand il faut boire

Pour sur une balançoire

Vaincre sa timidité chaque soir

Et avoir l’espoir

Du premier rendez vous  de son histoire

Amour histoire

Qui ne soit illusoire

Bonsoir

Demain bonjour

Amour

☼₣€

 

Partager cet article
Repost0
23 mai 2015 6 23 /05 /mai /2015 18:39
Nouvel amour

 

Un rai de soleil dit bonjour

A la joyeuse nature de velours

Entre deux cœurs sans amour

Un papillon là s’envole

Deux yeux clairs s’affolent

Il est trop  beau j’en raffole

Allons soit   sage petite folle !

Les merveilles on ne vole

Il faut avoir le contrôle

Et ne commettre dol

Quand on croit que fol envol

Est signe qui affriole

Votre sentiment qui bariole

Votre cœur  d'un rouge  d’amour

Et que vos joues au plein jour

Trahissent ce bonjour

D’une passion  naissante en retour

De ce bruissement d’ailes d’amour

Quand  délicatesse  sont ces belles ailes

Il est,  si votre patience n’a  d’hôtel

 Rattrapez les sitôt pour la vie éternelle

En les fixant à votre vie charnelle

Pour cet nouvel amour qui gage ritournelle

☼₣€

 

 

Partager cet article
Repost0
5 mai 2015 2 05 /05 /mai /2015 15:43
Ô divine Aphrodite

 

Quand  féconderont  les grenadiers

Toi! reine de beauté , de volupté

Aphrodite, fille de Zeus et de Dionée

Je m'abreuverai de ton mythe d'amour

Il se fut combat entre  ciel et  temps

Et le temps immortel castra  ciel innocent

Qui perdit dans le grand océan  son  sexe

Il fit lever alors  un flot d' écume blanche

D'où tu  eus à émerger  splendide et parfaite

 

Sur les flots de l'écume  s'ouvrit bouche

De la vulve somptueuse d'un  coquillage

Qui se laissa accoucher  de ton bel  être

Puis  tu t'en vins  en son antre

retrouver cette  terre ferme

Il fut ainsi au chacun de tes pas

les narcisses, les œillets, les roses

Et les  lotus bleus   eurent à éclore

Ainsi que toutes ces bien-aimées fleurs

Qui au toucher vous parlent d'amour

Et tu fus mère maîtresse  de tous ces parfums

La myrte et l'encens qui envoûtent amoureux

Auxquels  tu offres garantie de  sûre fidélité

Quand tu viens  souffler sur le vol  d'oiseaux

Qui t'escortent dans le ciel bleu  de l'azur

Pour assurer tous  les voyages amoureux

 

L'amour est ton domaine  où fleurit passion

Tu as tendu tes lèvres aux Dieux de l'olympe

Aux Dieux mortels, pour trouver désir

Et Eros t'offrit touches d'érotismes sublimes

D'amour tu engendras de Dionysos  un fils

Que ta rivale Héra eut soin de déformer

Au nouveau jour de sa naissance

Pour lui faire don d'un phallus dressé

En tous ces jour qui lui furent donnés

 

Nous montres-tu caractère impitoyable

Quand tu envoies  du fond de ta jalousie

Ton fils Eros aller  jeter un sort à Psyché

Mais l'amour est plus fort et il s'invite souvent

Dans l'intimité que l'on ne peut éclipser

Imposant  grand symbole de l'amour

Et tu te dus alors   d'accorder ton pardon

 

Mais tu sais aussi être femme magnanime

Pygmalion  artiste sculpteur par trop solitaire

Cherchait une beauté à savoir aimer, te supplia

Toi la Déesse  en ton pouvoir lui  accorda

De venir animer  beauté  sculptée par l'homme

Qui s'était épris en grands sentiments

De cette statue inerte qui le troublait

Et il se fut que mariage au demain fut célébré

 

Un jour s'organisa  lors d'un grand mariage

Où  tous les Dieux furent conviés

Le plus beau des concours de beauté

Zeus décida que Paris le  gracieux berger

Serait seul juge en la circonstance

Y  fut  présenté: Athéna, Héra

Ainsi que ta personne, reine de l'amour

Ne fut pas invitée  Eris , Déesse de la discorde

Cela peut très bien se comprendre

Mais elle se présenta et jeta sur le sol

Une pomme d'or sur laquelle

On pouvait lire : A la plus belle

Chacune des concurrentes promit à Paris

De lui donner un don particulier

Athéna lui promit l'invincibilité

Héra lui promit le pouvoir

Et toi, Aphrodite lui promit  ce qui le charma

L'amour de la plus belle des femmes

Il se fut que Paris le berger  solitaire

Eut à choisir le don d' Aphrodite

Qui ne put que le remercier

En lui offrant le cœur d'Hélène

Femme de Ménélas Roi de Sparte

Et il se fut pomme de discorde

Qui engendra la guerre de Troie

 

 

Aphrodite était d'une telle splendeur

Qu'elle ne fut plus autrement représentée

Modèle, sculpture aux belles  fesses

A la rondeur  plus que sublime

Qui laisse aux hommes  à bénir désir

De ces passions dévorantes

De ces  débordements de la chair

Dont l'illustre Romain  César

en réglementa le  bon culte

 

Ô divine Aphrodite qu'ais-je de l'amour

A devoir connaître que je n'eus  connu

Que l'amour parfois néglige vertu

s'il veut s'investir tout au long de la vie

☼ŦC

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Bouquet de poésies
  • : l'histoire d'une vie de poète au jour le jour, tout est instant de poésie, le passé de ma jeunesse en Lorraine , celui vécu pendant 30 ans vécu sur l'ile de la Réunion , mais plus encore la vie amoureuse c'est quoi? tout autant le ce qu'ont été, ce que sont, ce que seront mes pensées, mes joies, mes inquiétudes mes désirs ; le monde d'hier, le monde d'aujourd'hui , le monde de demain
  • Contact

Recherche