Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 janvier 2014 2 14 /01 /janvier /2014 12:28

6876585753_e42af8620f.jpg

 

 

 

Sur les jours ténus, rien n’est perdu

Je t’aimais

 

Mille et un baisers  sans cesse renouvelés

Je t’aimais

 

Hardiesse de mes caresses ces altesses

Je t’aimais

 

Amant de tes yeux amandes je mande

Je t’aimais

 

Mots  clos  sur ton dos soulagent tes maux

Je t’aimais

 

Frugal régal sentimental tu n’avais d’égal

Je t’aimais

 

Corps dans le décor de mon bon sort

Je t’aimais

 

Passion  déraison pour ta satisfaction

Je t’aimais

 

Demains sereins dans le bon entrain

Je t’aimais

 

Ardeur  dans la fureur  de la bonne humeur

Je t’aimais

 

Calissons des sons, mélodie de ton prénom

Je t’aimais

 

Joie de l’émoi d’aimer à ma voix

Je t’aimais

 

Et le jour fut mis au fût d’un murmure

Potion magique, fertilisation empirique

Alcool d’ivresse tu voles et je m’envole

Fou de ces paroles que je te  vole

Saint valentin ton  bon vin  est mon refrain

Quand sa délicatesse, sa joliesse, ses caresses

Enrichissent la vie de mon cœur

Je l’aime, je l’aime

A toi seule

je t’aime.

☼ƑƇ

Partager cet article

Repost0
13 janvier 2014 1 13 /01 /janvier /2014 11:14

1988439555_432a0967b3.jpg

 

Ô amour, douce réalité

Beaux ces accroche-cœurs

Sur ton  front, ils se pendent

Pour y attendre cet amour

Qui malicieux en ouvrira

Judas  et  s’y accrochera

Pour  pénétrer mon cœur

Ce galant oublié

 

Alors mon amour solitaire

Entretenu  dans le  sacrifice

Fera le grand voyage

Pour rejoindre ton âme

Et  lui déposer  mots

Les plus suaves

Les plus libertins

Que ta  passion

Serrera comme joyaux

Ils  enflammeront nos désirs

Ô désirs  chimériques

Dansant dans la  volupté

D’un futur ancré au bonheur

 

Sera ce jour délicieux

Où la courtoisie de mes doigts

Retiendra  l’élégance

De tes accroche-cœurs

Au fond de  ma pensée captive

Alors tes yeux miraculeux

Me parleront de tes pulsions

Je leurs transmettrai en écho

Mon message sur tes lèvres

Où se conteront délices des unions

Quand baisers perleront

Le sincère de nos cœurs

Pour se partager loyaux

Notre fidélité ambitieuse

 

Elle nous  gardera prisonniers

De tous nos actes engendrés

Dans le feu de notre amour

Pour qu’au demain se laisse

 Scintiller notre pureté

Comme ciselé diamant

Là couché au secret

De nos corps unis

Au plus profond

De ce mythique  silence

Là où nos  parfums intimes

Viendront  enivrer nos accords

☼ƑƇ

Partager cet article

Repost0
9 janvier 2012 1 09 /01 /janvier /2012 10:58

 

2310217150_b762a33654.jpg

 

 

Tourna Valentin sans cesse  en vain

Dans les  petites rues de saint Marin

Retrouvera t’il,  bientôt  son ego sanguin

Qui l’attend là bas,  patient  et serein

 

Valentine s’enfuit sereine, grande mutine

Son amour enfoui sous  sa peau si fine

Scrute de ces  grands yeux amandines

Les beaux instants des cimes sibyllines

 

Au coin sombre  de la rue des pléiades

Se retrouvant  happés par la sérénade

De leurs deux cœurs   en débandade

Leurs amours se cognaient à l’enfilade

 

Leurs lèvres se butinent, papillons émerveillés

Suçotent âprement leur grand  bonheur retrouvé

Se donnent à coup d’ailes des  caresses  ignées

Et s’élèvent au silence de palpitations  révulsées

 

Le murmure de leur âme chante le bel amour

Et les mots silencieux flottent sur le tambour

De leur poitrine qui se tend sur les  alentours

Pour montrer au monde leur passion du  jour

 

Ils se fêtent heureux le quotidien de l’après demain

Adossés tout deux à la chaleur de leurs fines mains

Ils iront jusqu’à la fin de leur impavide et beau refrain

On s’aime, notre amour ne revêtira l’habit du défunt

☼ƑƇ

Partager cet article

Repost0
11 décembre 2011 7 11 /12 /décembre /2011 09:44

 

main-18175823.jpg

 

 

Viens ; donne-moi la main

Nous irons sur les chemins

Prendre au bonheur notre destin

Dans la rage de nos câlins

Viens, viens, l’heure nos appartient

Que chantent nos cœurs sur ce bien

 

Vole, suit  ton  bel amant

Il s’allongera  sur le vent

Pour baiser ton sentiment

Aux frontières du  raisonnement

Vole, vole laisse  l’amour s’envole

Quand tremble ton jour qui s’affole

 

Rêve, songe sur tes yeux

Ils souriront dans  tes cieux

Pour voler le merveilleux

Au fond d’une passion du mieux

Rêve, rêve à tous nos délices

N’attend pas que notre sort s’enlise

 

Baisent, fleurent mes lèvres

Elles s’ouvrent dons d’orfèvre

Qui cisèle l’amour d’Eve

A la pureté de ma fièvre

Baise, baise mon mental

Je vois notre accord en récital

 

Chante, crie notre amour

Cantonne tes mots de velours

D’amour ils bruissent en séjour

Sur mon esprit qui d’un bonjour

Chante, chante l’amour en refrain

Puissance du chant  de ton vin

 

Couche, sème tes saveurs

Attise le feu de ton cœur

Verse la lave de ta fureur

Sur mon corps qui n’a plus peur

Couche, couche ton pas de vestale

Au bal de mon festival

 

Conte, narre ton fol espoir

Dépose-le dans mon vouloir

Je le poserai au lit de mon dortoir

Avant que ne te reprenne le noir

Conte ; conte ton désir d’amour

Que Je te comble en retour

 

Voue, jure ta grande  folie

De ton pas à mon envie

Quand j’engage mon esprit

De t’aimer fidèle à vie

Voue ; voue ton cœur à ma liesse

Je lui offre toute ma joliesse.

☼ƑƇ

 

 

Partager cet article

Repost0
9 juillet 2009 4 09 /07 /juillet /2009 21:16

 

Valentin et Valentine

 

Valentin et Valentine

Se chantaient en sourdines

Dans les arènes de Nîmes

Des je t’aime intime

Que bon était le rythme

 

C’était jour de fête

Celle où ne jette

Les je t’aime

Par les fenêtres

Quand les yeux se déchaînent

 

C’est un jour jovial

Du temps sentimental

Valentin Amical

Enlacait l’élue au récital

De son baiser  frugal

 

C’est jour endimanché

Et Valentin amouraché

Parade en frises dorées

Sur les yeux caressés

De Valentine intimidée

 

C’est un jour où sous les toits

Les amoureux sont en émoi

Aimer est toute leur foi

Dans le parfait de leur joie

Ils n’ont d’yeux que pour toi et moi

 

Les couleurs de l’amour pastel

Colorent les heures éternelles

Le rouge les embrasse lui et elle

Quand le sang bruisse de plus belle

Dans les veines de l’amour en appel

 

Valentine là se dévoile

 Valentin lève le voile

On s’aime comme sur la toile

Quand l’amour se transporte prés du poêle

Cœurs chauds couchés prés des étoiles

 

C’était jour de Saint Valentin

L’amour dans nos cœurs est là enfin

Plus rien ne pourra, même malin

Nous soustraire notre bel entrain

La Saint Valentin est  jour trop sain

☼₣€

 

 

 

Partager cet article

Repost0
9 juillet 2009 4 09 /07 /juillet /2009 21:07



A la Saint Valentin

 

 

 

Vos yeux  m’offre l’azur bleu

Je  vous manderez à marier

Vos yeux  m’offre l’azur bleu

A la Saint Valentin

 

Votre cœur m’est si cher

Je  vous manderez à marier

Votre cœur m’est si cher

A la Saint Valentin

 

Vos lèvres merveilles d’orfèvres

Je  vous manderez à marier

Vos lèvres ;merveilles d’orfèvres

A la Saint Valentin

 

 

Votre corps, oui encore

Je  vous manderez à marier

Votre corps, oui encore

A la Saint Valentin

 

Vos  mots sont  trésors  beaux

Je  vous manderez à marier

Vos  mots sont  trésors  beaux

A la Saint Valentin

 

Vos doux rêves  sont  ma fièvre

Je  vous manderez à marier

Vos doux rêves  sont  ma fièvre

A la Saint Valentin

 

Vos désirs  mes sourires

Je  vous manderez à marier

Vos désirs  mes sourires

A la Saint Valentin

 

Vos tendresses sont caresses

Je  vous manderez à marier

Vos tendresses sont caresses

A la Saint Valentin

 

Refrain

 

Marions nous, marions nous

Voilà le jour certain

Pour s’aimer  d’amour fou

A la Saint Valentin

☼₣€

Partager cet article

Repost0
9 juillet 2009 4 09 /07 /juillet /2009 14:42





Saint Valentin

 

 

Tourna Valentin sans cesse  en vain

Dans les  petites rues de saint Marin

Retrouvera t’il,  bientôt  son ego sanguin

Qui l’attend là bas,  patient  et serein

 

Valentine s’enfuit sereine, grande mutine

Son amour enfoui sous  sa peau si fine

Scrute de ces  grands yeux amandines

Les beaux instants des cimes sibyllines

 

Au coin sombre  de la rue des pléiades

Se retrouvant  happés par la sérénade

De leurs deux cœurs   en débandade

Leurs amours se cognaient à l’enfilade

 

Leurs lèvres se butinent, papillons émerveillés

Suçotent âprement leur grand  bonheur retrouvé

Se donnent à coup d’ailes des  caresses  ignées

Et s’élèvent au silence de palpitations  révulsées

 

Le murmure de leur âme chante le bel amour

Et les mots silencieux flottent sur le tambour

De leur poitrine qui se tend sur les  alentours

Pour montrer au monde leur passion du  jour

 

Ils se fêtent heureux le quotidien de l’après demain

Adossés tout deux à la chaleur de leurs fines mains

Ils iront jusqu’à la fin de leur impavide et beau refrain

On s’aime, notre amour ne revêtira l’habit du défunt

☼₣€

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Bouquet de poésies
  • : l'histoire d'une vie de poète au jour le jour, tout est instant de poésie, le passé de ma jeunesse en Lorraine , celui vécu pendant 30 ans vécu sur l'ile de la Réunion , mais plus encore la vie amoureuse c'est quoi? tout autant le ce qu'ont été, ce que sont, ce que seront mes pensées, mes joies, mes inquiétudes mes désirs ; le monde d'hier, le monde d'aujourd'hui , le monde de demain
  • Contact

Recherche